Alice Ceriani

Alice Ceriani découvre la danse contemporaine à l’âge de 15 ans en intégrant l’option Art Danse du lycée Jean Dautet de La Rochelle. De l’enseignement tant théorique que pratique dispensé autour des pièces emblématique du répertoire en danse naît une véritable vocation.
Après le baccalauréat, elle part pour Nice approfondir ses connaissances théoriques de la danse à l’Université Nice Sophia Antipolis pendant deux ans au sein de la licence de danse, où elle étudie, entre autres, l’histoire des arts, la notation Benesh et l’anatomie.
La troisième année de licence se déroule pour elle à Paris 8 en parallèle de cours pratiques aux Rencontres Internationales de Danse Contemporaine (RIDC).
L’envie sourde mais tenace de devenir interprète lui dicte alors de se former à temps plein au métier de danseuse. Pour cela, elle revient à La Rochelle en 2012 pour rejoindre le Jeune Ballet Atlantique (JBA), classe de perfectionnement en danse au conservatoire.
Elle le quitte en 2014 pour intégrer la formation professionnelle du danseur interprète Coline à Istres. Pendant deux années, elle y parfait sa technique en danse classique et contemporaine, fait une cinquantaine de dates avec des pièces créées par divers chorégraphes (Edmond Russo et Shlomi Tuizer, Thomas Lebrun, David Hernandez, Fabrice Ramalingom…).
Elle sort de formation avec un goût prononcé pour la chorégraphie et écrit le duo Voilà c’est, c’est… avec Anthony Barreri, formé avec elle à Coline.
Elle retrouve aussi Marion Amoretti et Juliette Corbel rencontrées au JBA pour former à La Rochelle la Compagnie De Type Trio en mars 2017 dont elle est aujourd’hui chorégraphe. La première pièce de la compagnie, Avant le dessert, est en cours de création.
Sa curiosité l’amène à suivre comme stagiaire les créations Stil de Christian Ubl, Scena Madre d’Ambra Senatore et les répétions d’Umwelt de Maguy Marin.
En tant qu’interprète, elle a travaillé pour le chorégraphe chilien José Vidal pour Rito de Primavera pour le festival de Marseille 2017 et rejoint en 2018 la Compagnie Perrine Gabrielsen pour la pièce Fenêtre sur femmes.